Aru a souffert sur Galibier et a perdu Froom, Roglit a dominé la scène

Après une journée épuisante mardi, le Tour déplacé vers les Alpes de Savoie.

Le peloton a passé épouvantail comme 4700 mètres d’altitude. Dix-sept pics offert scène les plus célèbres de la tête avec un Galibier emblématique. Accueil

Il était juste avant l’ascension du sommet sedmnáctikilometrového perdu le contact avec un groupe d’élite de Fabio Aru. Le deuxième classement général de l’homme a commencé un groupe dans lequel a foulé Froom, Landa, Uranus, Bardet et Barguil, perdre.

Le plomb n’a pas tiré même dans la longue descente et la finition est venu avec la perte de 31 secondes avec Dan Martin, Meintjes et Contador.

Aru a quitté le podium. Rigoberto Uran et Romain Bardet sont désormais au deuxième rang du classement général. Ils sont tous deux à la traîne dans Britney pendant 27 secondes.Aru de la quatrième barre perd 53 secondes.

Primož Roglič est arrivé pour la première fois à ses débuts au Tour de France. L’ancien sauteur à ski a attaqué 34 kilomètres avant l’objectif de l’escalade au Galibier. Il a détourné Alberto Contador et Serge Pauwelse et a tiré sur Serre Chevalier.

Le cycliste slovène a été capable de dominer le gimmick au Giru italien l’année dernière. Maintenant, il a ajouté le titre de l’étape à la course la plus célèbre.

Rogli est également devenu le premier Slovène à prendre le contrôle de la scène du Tour de France!

“C’est fou. C’est incroyable de gagner l’étape sur Galibier “, a déclaré un coureur de 27 ans. “Je ne peux pas encore le comprendre. Je pense que ça viendra dans quelques jours.Nous avons décidé ce matin que je vais par étapes après la victoire, d’ailleurs, je suis venu pour soutenir la famille « , at-il ajouté. Accueil

Dans le maillot jaune pour le leader de la compétition et reste le vainqueur trois fois Chris Froome de Team Sky, qui il pouvait compter sur le soutien parfait de ses collègues de l’équipe.

Au contraire, le propriétaire change le maillot vert pour le leader de la compétition de notation. L’Allemand Marcel Kittel a démissionné lors de la phase de mercredi. Michael Matthews de Sunweb passera alors au vert.

Warren Barguil reste le souverain des montagnes.

Et Ondřej Cink a bien performé à la dix-septième étape. Bahreïn pilote Merida est resté en tête jusqu’à la moitié montée vers le Galibier, après avoir perdu le contact avec Contador debutant tour et al. Il est finalement arrivé à 17.placer avec une perte de 5:07 minutes.